ARIANNE PHOSPHATE ACCUEILLE DE FAÇON FAVORABLE LE RAPPORT DU BAPE SUR LE PROJET LAC À PAUL

SAGUENAY, QUEBEC – (26 octobre 2015) - Arianne Phosphate Inc. (« Arianne » ou la « Société ») (TSX CROISSANCE:DAN), (FRANCFORT:JE9N), (OTCBB:DRRSF), une société en stade de développement du projet de mine de phosphate du Lac à Paul, dans la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean, au Québec, publie aujourd’hui son appréciation du rapport indépendant favorable du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) portant sur son projet minier.

« Au nom d’Arianne, de son équipe de direction et de ses actionnaires, je tiens à remercier Mme Parent et M. Locat, tous deux commissaires du BAPE, d’avoir supervisé le processus d’audience publique et d’avoir publié un rapport complet indépendant, et ce, de manière équitable et transparente », a déclaré Pierre Fitzgibbon, président du conseil d’administration d’Arianne Phosphate Inc. « Nous sommes particulièrement heureux que le rapport n’ait soulevé aucune objection majeure au développement de notre projet, nous laissant donc croire qu’il n’y a aucune raison pour que le gouvernement du Québec retarde son support au projet. Nous sommes également heureux de voir la commission mettre en évidence un grand nombre de points positifs associés au projet Lac à Paul.» 

Le processus du BAPE constitue l’avant dernière étape à laquelle une entreprise doit se soumettre avant l’obtention de l’autorisation finale de son projet. Avec le dépôt du rapport et l’évaluation positive faite du projet Lac à Paul, Arianne est convaincue d’avoir répondu à toutes les conditions requises à l’obtention d’un décret final, et est confiante que le gouvernement du Québec émettra le décret en temps opportun. 

« À titre non seulement de chef des opérations d’Arianne, mais aussi en tant que membre de cette communauté, je suis très heureux des conclusions du rapport du BAPE », a déclaré Jean-Sébastien David. Je suis d’avis que les commissaires ont vu juste en concluant que ce projet a définitivement l’appui de la région, et que la réalisation du projet Lac à Paul contribuera au développement économique de notre région. Le BAPE a considéré, dans son analyse, les retombées futures du projet et a mis en évidence plusieurs des bénéfices qui seront engendrés par ce projet, et ce, pour plusieurs années. Des éléments tels la création d’emplois pour plusieurs générations, les opportunités pour les jeunes de notre région et les retombées indirectes pour d’autres entreprises comme le tourisme, ont tous été cités par la commission comme étant des bénéfices significatifs pour la région. » 

M. David poursuit, « Compte tenu de l’ampleur de notre projet, il était prévisible que le BAPE soulève des questions concernant le processus entourant le développement des installations portuaires qui elles, relèvent de la juridiction fédérale, et nous comprenons que le BAPE soit d’avis que le processus à suivre doit être précis et efficace. Nous croyons que les avis du rapport du BAPE sont acceptables et que leur réalisation fera de Lac à Paul un projet encore meilleur. Nous croyons que les conclusions positives paveront la voie pour qu’Arianne reçoive du ministre québécois du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, le décret final approuvant la construction de la mine. Dans l’attente du décret, nous poursuivons nos efforts d’optimisation des coûts du projet, revoyons nos options de financement, et avançons nos discussions avec des partenaires stratégiques potentiels. 

En préparation de la réception de son décret ministériel, Arianne a vu le dépôt d’une variété d’initiatives visant à supporter le projet, le plus récent étant le développement d’un écoparc multi-usage initié par la MRC du Fjord-du-Saguenay. De plus, en réponse immédiate aux résultats positifs du BAPE, plusieurs groupes ont déjà demandé au gouvernement du Québec d’émettre un décret immédiatement. 

En préparation de la réception de son décret ministériel, Arianne a vu le dépôt d’une variété d’initiatives visant à supporter le projet, le plus récent étant le développement d’un écoparc multi-usage initié par la MRC du Fjord-du-Saguenay. De plus, en réponse immédiate aux résultats positifs du BAPE, plusieurs groupes ont déjà demandé au gouvernement du Québec d’émettre un décret immédiatement. 

Selon une étude de la firme de comptables Raymond Chabot Grant Thornton, la réalisation du projet Lac à Paul d’Arianne devrait générer un investissement de 1,2 milliard $, créant dans la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean plus de 2 200 emplois directs et indirects durant la période de construction, et approximativement 1 000 emplois durant les 25 ans d’opération de la mine. L’étude révèle également que le projet Lac à Paul créera une nouvelle industrie dans la province tout en générant environ 1 milliard $ en revenu d’emploi et plus de 12,6 milliards $ en revenus pour la province de Québec. 

À propos d'Arianne Phosphate Arianne Phosphate (« Arianne Phosphate inc. ») (www.arianne-inc.com) mets en valeur les gisements de phosphate du projet Lac à Paul, à environ 200 km dans le nord de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean au Québec (Canada). Ces gisements produiront un concentré d'apatite ignée de grande qualité titrant 39 % P2O5 (étude de faisabilité publiée en 2013) et contenant peu ou pas de contaminants. La Société compte 105 803 943 actions en circulation 

À propos du BAPE 

Le Bureau d’audiences publiques sur l’environnement est un organisme public et neutre qui relève du ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques. Il a pour mission d’éclairer la décision gouvernementale dans une perspective de développement durable, lequel englobe les aspects écologique, social et économique. Pour réaliser cette mission fondamentale, le BAPE informe, enquête et consulte la population sur des projets ou des questions relatives à la qualité de l’environnement que lui soumet le ministre. Il produit par la suite des rapports d’enquête qui sont rendus publics. Le BAPE est par conséquence un organisme gouvernemental consultatif et non décisionnel. 

À propos d’Arianne Phosphate 

Arianne Phosphate (« Arianne Phosphate inc. ») (www.arianne‐inc.com) met en valeur les gisements de phosphate du projet Lac à Paul, à environ 200 km au nord de la région du Saguenay–Lac‐Saint‐Jean au Québec (Canada). Ces gisements produiront un concentré d’apatite ignée de grande qualité titrant 39 % P2O5 et contenant peu ou pas de contaminants. La Société compte 95 325 755 actions en circulation.

(1) (1) Mise en garde : Les estimations des coûts d'exploitation ont été développées par Arianne en utilisant des ressources internes et externes qualifiées et sont dépendantes de l'accord du gouvernement, des autorités et des fournisseurs, lequel n’est pas final. Ils ne sont donc pas conformes au Règlement 43‐101 pour le moment. 

Ni la Bourse de croissance TSX ni son fournisseur de services de réglementation (au sens donné à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n’acceptent quelque responsabilité que ce soit quant au caractère adéquat ou à l’exactitude du présent communiqué de presse. 

Pour nous joindre 

Source: Jean-Sébastien David, C.O.O. Tel.: 418-549-7316 j.s.david@arianne-inc.com

Info: Brian Ostroff Tel.: 514-908-4202 bostroff@windermerecapital.com

Joe Racanelli Tel.: 416-586-1943 jracanelli@national.ca 

Medias : Karyna Tremblay, Community Relations Coordinator Tel.: 418-549-7316 karyna.tremblay@arianne-inc.com

Suivez-nous sur : 

Facebook: https://www.facebook.com/ariannephosphate 

Twitter: http://twitter.com/arianne_dan 

YouTube: http://www.youtube.com/user/ArianneResources 

Flickr: http://www.flickr.com/photos/arianneresources 

Ressources Investing News: http://resourceinvestingnews.com/?s=Arianne 

Déclarations et renseignements prospectifs 

Mise en garde concernant les informations prospectives 

This news release contains “forward-looking statements” and “forward-looking information” within the meaning of applicable securities regulations in Canada and the United States (collectively, “forward looking information”). Forward-looking information includes, but is not limited to, anticipated quality and production of the apatite concentrate at the Lac à Paul project. Often, but not always, forward looking information can be identified by the use of words such as “plans”, “expects, “is expected”,  “budget”, “scheduled”, “estimates”, forecasts”, “intends”, “anticipates”, or “believes”, or the negatives thereof or variations of such words and phrases or statements that certain actions, events or results  “may”, “could”, “would”, “might”, or “will” be taken, occur or be achieved. Forward-looking information  is subject to known and unknown risks, uncertainties and other factors that may cause the actual results,  level of activity, performance or achievements of the Company to be materially different from those  expressed or implied by such forward-looking information, including but not limited to: volatile stock  price; risks related to changes in commodity prices; sources and cost of power facilities; the estimation of  initial and sustaining capital requirements; the estimation of labour and operating costs; the general  global markets and economic conditions; the risk associated with exploration, development and  operations of mineral deposits; the estimation of mineral reserves and resources; the risks associated  with uninsurable risks arising during the course of exploration, development and production; risks  associated with currency fluctuations; environmental risks; competition faced in securing experienced  personnel; access to adequate infrastructure to support mining, processing, development and  exploration activities; the risks associated with changes in the mining regulatory regime governing the  Company; completion of the environmental assessment process; risks related to regulatory and  permitting delays; risks related to potential conflicts of interest; the reliance on key personnel; financing,  capitalization and liquidity risks including the risk that the financing necessary to fund continued  exploration and development activities at Lac à Paul project may not be available on satisfactory terms,  or at all; the risk of potential dilution through the issue of common shares; the risk of litigation. Forward looking information is based on assumptions management believes to be reasonable at the time such statements are made, including but not limited to, continued exploration activities, no material adverse change in commodity prices, exploration and development plans proceeding in accordance with plans and such plans achieving their stated expected outcomes, receipt of required regulatory approvals, and such other assumptions and factors as set out herein. Although the Company has attempted to identify important factors that could cause actual results to differ materially from those contained in the forward-looking information, there may be other factors that cause results not to be as anticipated,  estimated or intended. There can be no assurance that such forward-looking information will prove to be accurate, as actual results and future events could differ materially from those anticipated in such forward-looking information. Accordingly, readers should not place undue reliance on forward-looking information. Forward-looking information is made as of the date of this press release, and the Company does not undertake to update such forward-looking information except in accordance with applicable securities laws.

À propos d’Arianne Phosphate

Arianne Phosphate (« Arianne Phosphate inc. ») (www.arianne-inc.com) mets en valeur les gisements de phosphate du projet Lac à Paul, à environ 200 km dans le nord de la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean au Québec (Canada). Ces gisements produiront un concentré d’apatite ignée de grande qualité titrant 39 % P2O5 (étude de faisabilité publiée en 2013) et contenant peu ou pas de contaminants. La Société compte 190 187 348 actions en circulation.

Ni la Bourse de croissance TSX ni son fournisseur de services de réglementation (au sens donné à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n’acceptent quelque responsabilité que ce soit quant au caractère adéquat ou à l’exactitude du présent communiqué de presse.

Suivez Arianne sur :

READ MORE

Investir dans le Phosphate

Profitez de la demande croissante de phosphate.