Arianne Phosphate publie ses résultats opérationnels et financiers du second trimestre de 2018

DAN: TSX-V (Canada)
JE9N: FSE (Germany)
DRRSF: OTC (USA)

SAGUENAY, QC, le 23 août 2018 /CNW Telbec/ - Arianne Phosphate (la « Société » ou « Arianne ») (TSXV: DAN) (FRANCFORT: JE9N) (OTCBB: DRRSF), une société en stade de développement du projet de mine de phosphate du Lac à Paul, dans la région du Saguenay--Lac-Saint-Jean, au Québec, publie ses résultats opérationnels et financiers pour la période de trois et celle de six mois terminés le 30 juin 2018. Tous les montants sont en dollars canadiens, sauf indication contraire.

Canadian dollars unless noted.

« Nous continuons à faire avancer notre projet vers la phase de développement ", a déclaré Brian Ostroff, Chef de la Direction d'Arianne Phosphate. "Depuis le début de l'année, l'industrie a rebondi d'un creux qui a duré plus ou moins cinq ans. De plus, le prix du phosphate a augmenté d'environ 25% comparativement au début de l'année. Ces changements, combinés aux progrès d'Arianne, ont été très utile dans nos négociations avec les fournisseurs, les financiers ainsi que les différents partenaires, et nous continuons à voir un intérêt et un soutien tangible pour notre projet du Lac à Paul. »

Faits saillants corporatifs et financiers du second trimestre de 2018

  • En avril 2018, la Société a annoncé qu'elle a reçu une subvention de 1,5 M$ du Ministère de l'Énergie et des Ressources naturelles du Québec. Ce financement a été fourni dans le cadre d'un programme du gouvernement visant à faire progresser le secteur québécois du phosphate (apatite). Arianne utilisera ce financement afin de compléter ses travaux, déjà annoncé, visant à produire du concentré de phosphate de haute pureté supplémentaire pour répondre à la demande de clients potentiels et à effectuer d'autres essais en usine pilote. Les essais seront effectués au COREM (Consortium de recherche en traitement et transformation des substances minérales) à Québec, où la Société a effectué ses tests en usine pilote antérieurs, et les matériaux seront envoyés aux parties qui ont exprimé un intérêt à poursuivre une entente d'approvisionnement et / ou un partenariat stratégique avec Arianne.

Faits saillants subséquents à la fin du trimestre

  • En août 2018, la société a annoncé qu'elle a conclu un partenariat avec le gouvernement du Nouveau-Brunswick afin d'approfondir les études concernant la construction d'une usine d'acide phosphorique à Belledune, Nouveau-Brunswick. Dans le cadre de cette entente, le gouvernement, par l'entremise d'Opportunités Nouveau-Brunswick (ONB), contribuera financièrement au coût d'une étude de préfaisabilité qui est la prochaine étape pour Arianne, dans son évaluation pour une usine de seconde transformation.
  • En août 2018, la société a annoncé qu'elle avait conclu un protocole d'accord pour la fourniture d'acide sulfurique. Mise à part l'approvisionnement en phosphate, l'usine d'acide phosphorique se doit également d'avoir un approvisionnement fiable et suffisant en acide sulfurique pouvant être fourni de manière constante et ce en temps opportun. C'est sur cette base qu'Arianne a conclu ce protocole d'entente avec l'un des plus grands distributeurs d'acide sulfurique au monde.
  • En juillet 2018, la Société a annoncé que ses actionnaires ont réélu Messieurs Dominique Bouchard, Brian Ostroff, James Cowley, David DeBiasio, Marco Gagnon, Siva Pillay et Steven Pinney comme administrateurs de la Société lors de son assemblée générale annuelle des actionnaires tenus le 10 juillet, 2018 à Montréal.
  • En juillet 2018, la compagnie a reporté l'échéance de 2 815 500 bons de souscription émis dans le cadre du placement privé complété le 31 juillet 2014 pour un produit brut total de 5 631 000$. Chaque bon de souscription, qui faisait partie des unités émises, donne le droit à son détenteur d'acheter une action ordinaire d'Arianne au prix de 1,25 $ l'action ordinaire jusqu'au 31 juillet 2018. Arianne a décidé de reporter l'échéance des bons de souscription au 31 juillet 2019. Aucune autre condition des bons de souscription n'est modifiée.

Résumé financier

Arianne est une société en phase de développement et, à ce titre, n'a pas généré de revenus ni de flux de trésorerie positifs au deuxième trimestre de 2018. Au cours du deuxième trimestre terminé le 30 juin 2018, la Société a enregistré une perte nette de 0,2 million (M)$ pour la période de trois mois et de 0,9 M$ pour la période de six mois. Cette perte nette est comparable à celle de la même période en 2017 alors que la Société avait enregistré une perte de 0,8 M$ pour la période de trois mois et 1,6 M$ pour la période de six mois.

Liquidité

Au 30 juin 2018, la Société avait une encaisse de 1,59 M$. Ces fonds seront alloués au fonds de roulement général et à la progression du développement du projet Lac à Paul en 2018. Selon les estimations actuelles relatives au développement du projet, Arianne prévoit qu'elle aura besoin de financement additionnel avant la fin de l'année 2018.

Perspective

D'ici à la fin de l'année 2018, Arianne axera ses activités sur l'avancement et développement du projet Lac à Paul. Voici ses principaux objectifs :

  • Sécuriser un financement pour la construction et le développement du projet du Lac à Paul ;
  • • Poursuivre l’optimisation du projet Lac à Paul, incluant la réduction des dépenses opérationnelles et des dépenses en capital;
  • Signer une Entente sur les répercussions et les avantages avec les Premières Nations ;
  • Assister Port Saguenay à obtenir l'approbation de l'ACEE.

Le rapport de gestion d'Arianne et les états financiers consolidés résumés intermédiaires pour la période de trois mois close le 30 juin 2018 sont disponibles sur le site Web de la Société et sur SEDAR. (www.sedar.com).

Personne qualifiée

Jean-Sébastien David, géo, Personne Qualifiée selon la NI 43-101, a approuvé ce communiqué. M. David est également le chef des opérations de la Société.

À propos d’Arianne Phosphate

Arianne Phosphate (« Arianne Phosphate inc. ») (www.arianne-inc.com) mets en valeur les gisements de phosphate du projet Lac à Paul, à environ 200 km dans le nord de la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean au Québec (Canada). Ces gisements produiront un concentré d’apatite ignée de grande qualité titrant 39 % P2O5 (étude de faisabilité publiée en 2013) et contenant peu ou pas de contaminants. La Société compte 190 187 348 actions en circulation.

Ni la Bourse de croissance TSX ni son fournisseur de services de réglementation (au sens donné à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n’acceptent quelque responsabilité que ce soit quant au caractère adéquat ou à l’exactitude du présent communiqué de presse.

Suivez Arianne sur :

READ MORE

Investir dans le Phosphate

Profitez de la demande croissante de phosphate.