ARIANNE PHOSPHATE ET SON PARTENAIRE DE RECHERCHE REÇOIVENT UNE SUBVENTION DE TROIS ANS POUR LE DÉVELOPPEMENT D'UN ENGRAIS ORGANIQUE PROMETTEUR

- un financement supplémentaire permettra au Cégep Rivière-du-Loup de poursuivre les travaux d'utilisation de phosphate de haute pureté dans une nouvelle sorte d'engrais

SAGUENAY, QUÉBEC - (24 OCTOBRE 2023) – Arianne Phosphate (la « Société » ou « Arianne ») (Bourse de croissance TSX : DAN) (FRANCFORT : JE9N) (OTCQX : DRRSF), une société en stade de développement du projet de mine de phosphate du Lac à Paul, dans la région du Saguenay—Lac-Saint-Jean, au Québec, est heureuse d'annoncer que son projet de recherche conjoint avec le Groupe de recherche en environnement et biotechnologie (« GREB ») du Cégep de Rivière-du-Loup a reçu une subvention de 727 500 $ sur trois ans du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (« CRSNG »), le principal organisme fédéral canadien chargé de financer la recherche en sciences naturelles et en génie au Canada.

La subvention a été accordée après une première série de travaux réussis visant à produire une nouvelle race d'engrais grâce à un processus, développé par le GREB, de combinaison du concentré de phosphate de haute pureté d'Arianne avec des déchets organiques (voir communiqué de presse daté du 8 février 2022). Aujourd'hui, la plupart des engrais (MAP et DAP) sont produits en prenant du concentré de phosphate extrait et en le combinant avec de l'acide sulfurique et d'autres ingrédients. Les travaux effectués par le GREB modifieraient le processus traditionnel de fabrication d'engrais, éliminant le besoin d'acide, et permettraient l'utilisation de déchets organiques qui, autrement, se retrouvent souvent dans les décharges.voir le communiqué de presse du 8 février 2022).  Today, most fertilizers (MAP & DAP) are produced by taking mined phosphate concentrate and combining it with sulphuric acid and other ingredients.  The work being done by GREB would alter the traditional process of making fertilizer, removing the requirement of acid, and allow for the use of organic wastes that otherwise often wind up in landfills.

« Nous sommes tous très enthousiasmés par le succès précoce de ce travail », a déclaré Raphaël Gaudreault, chef des opérations d'Arianne Phosphate. « Le potentiel de ce travail pourrait être transformateur, permettant à l'industrie de s'éloigner des engrais à base d'acide vers un mode de production circulaire et respectueux de l'environnement. »

Le gisement du Lac à Paul d’Arianne est de nature ignée et donc assez rare. En raison de sa structure géologique, Arianne peut produire un concentré de phosphate de très haute pureté et à faible contaminant qui lui permet d'être utilisé dans des produits innovants et techniquement avancés, séparant ainsi la Société de la plupart des autres projets de phosphate actuellement en place.

« Que ce soit pour une utilisation dans des engrais innovants ou pour sa capacité éprouvée à fonctionner comme un ingrédient clé dans l'industrie croissante des batteries LFP, Arianne peut être un chef de file de l'industrie dans le « verdissement » de l'économie mondiale », a ajouté le président d'Arianne, Brian Ostroff.     

ERRATUM – The Company indicates that an error was made in the English press release dated August 17, 2023.  The expiration date of the stock options granted to Jeffrey Beck is August 17, 2033.

À propos d’Arianne Phosphate

Arianne Phosphate (« Arianne Phosphate inc. ») (www.arianne-inc.comArianne Phosphate (« Arianne Phosphate inc. ») (www.arianne-inc.com) met en valeur les gisements de phosphate du projet Lac à Paul, à environ 200 km dans le nord de la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean au Québec (Canada). Ces gisements produiront un concentré d’apatite ignée de grande qualité titrant 39 % P2O5 with little or no contaminants (Feasibility Study released in 2013). The Company has 196,809,271 shares outstanding.

Personne qualifiée

Raphaël Gaudreault, ing., personne qualifiée NI 43-101, a approuvé ce communiqué. M. Gaudreault est également le chef des opérations.

Ni la Bourse de croissance TSX ni son fournisseur de services de réglementation (au sens donné à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n’acceptent quelque responsabilité que ce soit quant au caractère adéquat ou à l’exactitude du présent communiqué de presse.

– 30 –

Pour nous joindre

Source :    Raphael Gaudreault, COO Tel. : 418-590-1318    raphael.gaudreault@arianne-inc.com

Info:          Brian Ostroff, President Tel. : 514-908-4202    brian.ostroff@arianne-inc.com

Suivez-nous sur :

Facebook: https://www.facebook.com/ariannephosphate
Twitter: http://twitter.com/arianne_dan
YouTube: http://www.youtube.com/user/ArianneResources
Flickr: http://www.flickr.com/photos/arianneresources
Ressources Investing News: http://resourceinvestingnews.com/?s=Arianne

Mise en garde concernant les informations prospectives

Ce communiqué contient des « déclarations prospectives » et des « informations prospectives » au sens de la réglementation des valeurs mobilières applicable au Canada et aux États-Unis (ci-après appelés collectivement les « informations prospectives »). L'information prospective inclut, notamment, les attentes sur la production et la qualité du concentré d'apatite du projet Lac à Paul. Il est souvent, mais pas toujours, possible de déterminer les renseignements prospectifs par l'usage de mots comme « planifie », « s'attend », « devrait », « budget », « prévu », « estimation », « prévision », « a l'intention de », « escompte » ou « croit », ou leur négatif, ou des variantes de ces mots et expressions ou déclarations selon lesquels des interventions, des événements et des résultats « peuvent », « pourraient », « devraient » ou « seront » prises, se produiront ou pourront être réalisés. L'information prospective est assujettie à des risques connus et inconnus, des incertitudes et autres facteurs qui pourraient rendre les résultats réels, le niveau d'activité, les performances ou les réalisations de la Société sensiblement différents de ceux exprimés ou suggérés par de telles informations prospectives. Ces risques comprennent, mais sans s'y limiter : la volatilité du cours des actions; les fluctuations des prix des matières premières; l'origine et les coûts des sources d'énergie; les estimations des coûts en capital initial et de renouvellement; les estimations des coûts de main-d'oeuvre et des coûts d'opération; les marchés mondiaux et les conditions économiques générales; les risques associés à l'exploration, au développement et à l'exploitation de gisements miniers; les estimations des ressources et des réserves minières; les risques associés à des risques non assurables survenant en cours d'exploration, de développement et de production; les risques liés aux variations des taux de change; les risques environnementaux; la concurrence à laquelle fait face la Société à l'égard de l'embauche du personnel expérimenté; l'accès à une infrastructure adéquate pour soutenir les activités minières, de transformation, de développement et d'exploration; les risques associés à des changements à la réglementation de l'exploitation minière régissant la Société; la finalisation du processus d'évaluation environnementale; les risques liés aux retards réglementaires et d'obtention de permis; les risques liés aux conflits d'intérêts potentiels; la dépendance envers le personnel clé; les risques de financement, de capitalisation et de liquidité incluant les risques que le financement nécessaire pour continuer les activités d'exploration et de développement du projet Lac à Paul ne soit pas disponible ou disponible à des conditions acceptables; le risque de dilution potentielle par l'émission d'actions ordinaires; le risque de litiges. L'information prospective est fondée sur des hypothèses jugées raisonnables par la direction au moment où ces déclarations sont faites, y compris, mais sans s'y limiter, la poursuite des activités d'exploration, aucun changement défavorable important des prix des matières premières, à la réalisation des plans d'exploration et des plans de développement conformément aux attentes, l'obtention des approbations réglementaires requise, et les autres hypothèses et facteurs énoncés dans la présente. Bien que la Société ait tenté d'identifier les facteurs importants qui pourraient amener les résultats réels à différer sensiblement de ceux contenus dans les informations prospectives, il pourrait y avoir d'autres facteurs qui font en sorte que les résultats ne soient pas tels qu'anticipés, estimés ou prévus. Il ne peut y avoir aucune assurance que ces informations prospectives se révéleront exactes, car les résultats réels et les événements futurs pourraient différer sensiblement de ceux prévus dans ces informations prospectives. Par conséquent, le lecteur ne devrait pas se fier indûment à l'information prospective. Les informations prospectives ne sont valables qu'à la date de ce communiqué de presse et la Société ne s'engage pas à mettre à jour ces informations prospectives, sauf conformément aux lois sur les valeurs mobilières applicables.

About Arianne Phosphate

Arianne Phosphate (“Arianne Phosphate Inc.”) (www.arianne-inc.com) is developing the Lac à Paul phosphate deposits located approximately 200 km north of the Saguenay/Lac St. Jean area of Quebec, Canada. These deposits will produce a high quality igneous apatite concentrate grading 39% P2O5 with little or no contaminants. The Company has 100,530,580 million shares outstanding.

Ni la Bourse de croissance TSX ni son fournisseur de services de réglementation (au sens donné à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n’acceptent quelque responsabilité que ce soit quant au caractère adéquat ou à l’exactitude du présent communiqué de presse.

Suivez Arianne sur :

READ MORE

Investir dans le Phosphate

Profitez de la demande croissante de phosphate.