Entente avantageuse d’alimentation en électricité pour Arianne Phosphate

SAGUENAY, QC, le 18 juin 2014 – Arianne Phosphate (la « Société » ou « Arianne ») (Bourse de croissance TSX : DAN) (FRANCFORT : JE9N) (OTCBB : DRRSF), une société en stade de développement du projet de mine de phosphate du lac à Paul au Québec, est heureuse d’annoncer qu’elle a conclu une entente avantageuse sur l’alimentation en électricité avec le ministre des Ressources naturelles et de l’Énergie. L’entente confirme qu’Hydro Québec rendra disponible un bloc d’énergie de 115MW au tarif préférentiel (tarif L). Les détails de l’entente ont été énoncés dans une lettre envoyée à Arianne datée du 21 mai 2014.

Cette entente permet d’affirmer la capacité de la Société à produire son concentré de phosphate de haute qualité à des coûts d’opération favorables.

Jean-Sébastien David, chef de l’exploitation chez Arianne Phosphate, a déclaré que « Cette confirmation est une autre preuve de l’importance des retombées économiques potentielles de notre projet, à la fois pour le Québec et pour le Saguenay—Lac-Saint-Jean. Nous tenons à remercier le gouvernement du Québec de cet appui, qui se veut un nouveau témoin du support que le gouvernement est prêt à apporter en vue de la réalisation de notre projet de classe mondiale ».

À propos d’Arianne Phosphate

Arianne (www.arianne-inc.com) met en valeur des gisements de phosphate au Lac à Paul, à environ 200 kilomètres dans le nord de la région du Saguenay/Lac-Saint-Jean au Québec, Canada. Ces gisements produiront un concentré d’apatite ignée de qualité titrant 38,6% de P2O5 (communiqué de presse du 24 octobre 2013) et ne contenant que peu ou pas de contaminant. La Société compte présentement 87,1 millions d’actions en circulation.

Ni la Bourse de croissance TSX ni son fournisseur de services de réglementation (au sens donné à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n’acceptent quelque responsabilité que ce soit quant au caractère adéquat ou à l’exactitude du présent communiqué de presse.

Déclarations et renseignements prospectifs

Ce communiqué contient des « déclarations prospectives » et des « renseignements prospectifs » au sens de la réglementation des valeurs mobilières applicable au Canada et aux États-Unis (ci-après appelés collectivement les «renseignements prospectifs »). Les renseignements prospectifs contenus dans le présent communiqué sont fournisà la date de celui-ci. Outre les exigences de la législation pertinente sur les valeurs mobilières, la Société n’a pas l’intention de mettre à jour ces renseignements prospectifs et elle n’accepte aucune obligation à cet égard. Les renseignements prospectifs incluent, notamment, les déclarations sur les estimations des ressources minérales, l’effet que les résultats des forages terminés devraient avoir sur le projet, le calendrier des programmes de travaux à venir et les attentes à cet égard. Il est souvent, mais pas toujours, possible de déterminer les renseignements prospectifs par l’usage de mots comme « planifie », « s’attend », « devrait », « budget », « prévu », « estimation », « prévision », « a l’intention de », « escompte » ou « croit », ou leur négatif, ou des variantes de ces mots et expressions ou déclarations selon lesquels des interventions, des événements et des résultats « peuvent », « pourraient », « devraient » ou « seront » prises, se produiront ou pourront être réalisés. Toute déclaration prospective porte uniquement sur la date à laquelle elle est faite et sauf les exceptions qui peuvent être imposées par les lois applicables sur les valeurs mobilières, la Société rejette toute intention ou obligation de mettre à jour toute déclaration prospective.

Retour aux communiqués de presse