Faits saillants

Faits saillants 2018

Faits saillants corporatifs et financiers

  • En mars 2018, la Société a annoncé que le gouvernement du Québec a procédé à un investissement d’un montant de 1 407 000 $ par voie de placement privé dans les actions ordinaires d’Arianne. Selon les conditions du placement, le gouvernement du Québec a souscrit à 2 233 333 unités de la Société au prix de 0,63 $ l’unité. Chaque unité est formée d’une action ordinaire et de la moitié d’un bon de souscription d’action ordinaire. Chaque bon de souscription confère à son porteur le droit d’acheter une action ordinaire au prix de 0,85 $ l’action, expirant le 14 mars 2021.
  • En mars 2018, la Société a annoncé le début de travaux de recherche et développement dans le but d’intégrer de l’Aluminium dans le design de la remorque qui transportera le concentré de phosphate depuis la mine du Lac à Paul jusqu’au port maritime qui sera situé à Ste-Rose-du-Nord. Les travaux seront réalisés par le Conseil national de recherches du Canada (CNRC) et Alcoa Innovation. Afin de réaliser ces travaux d’envergure, Arianne pourra compter sur des aides financières confirmées du Centre québécois de recherche et de développement de l’aluminium (CQRDA) et de la Société de la vallée de l’Aluminium (SVA).
  • En avril 2018, la Société a annoncé qu’elle a reçu une subvention de 1,5 million (M) $ du Ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles du Québec. Ce financement a été fourni dans le cadre d’un programme du gouvernement visant à faire progresser le secteur québécois du phosphate (apatite). Arianne utilisera ce financement afin de compléter ses travaux, déjà annoncé, visant à produire du concentré de phosphate de haute pureté supplémentaire pour répondre à la demande de clients potentiels et à effectuer d’autres essais en usine pilote. Les essais ont été effectués au COREM (Consortium de recherche en traitement et transformation des substances minérales) à Québec, où la Société a effectué ses tests en usine pilote antérieurs, et les matériaux ont été envoyés aux parties qui ont exprimé un intérêt à poursuivre une entente d’approvisionnement et/ou un partenariat stratégique avec Arianne.
  • En août 2018, la Société a annoncé la signature d’un protocole d’entente pour l’approvisionnement en acide sulfurique. Mis à part l’approvisionnement en phosphate, l’usine d’acide phosphorique se doit également d’avoir un approvisionnement fiable et suffisant en acide sulfurique pouvant être fourni de manière constante, et ce en temps opportun. C’est sur cette base qu’Arianne a conclu ce protocole d’entente avec l’un des plus grands distributeurs d’acide sulfurique au monde. Cet accord permettra à la Société de s’associer à un jouer majeur de l’industrie qui pourra conseiller Arianne sur les tendances en matière de prix, de logistique, d’offre et de demande de l’industrie; tous des aspects nécessaires pour déterminer la viabilité du projet.
  • En août 2018, la Société a annoncé qu’elle a conclu un partenariat avec le gouvernement du Nouveau-Brunswick afin d’approfondir les études concernant la construction d’une usine d’acide phosphorique à Belledune au Nouveau-Brunswick. Dans le cadre de cette entente, le gouvernement, par l’entremise d’Opportunités Nouveau-Brunswick (ONB), contribuera financièrement au coût d’une étude de préfaisabilité qui est la prochaine étape pour Arianne, dans son évaluation pour une usine de seconde transformation.
  • En septembre 2018, la Société a annoncé sa première entente formelle pour la vente de son concentré d’apatite. En vertu de cette entente à long terme, le client s’engage à acheter d’Arianne son concentré de phosphate de haute qualité, lequel sera acheminé à ses installations pour être transformé en divers produits phosphatés. Cet accord prévoit également un mécanisme permettant de le prolonger au-delà des termes initiaux ainsi qu’une tarification qui tient compte de la haute qualité du concentré d’Arianne.
  • En octobre 2018, Arianne a annoncé que son partenaire, l’Administration portuaire de Saguenay a reçu une décision favorable concernant la construction d’un terminal maritime en rive nord de la rivière Saguenay. Rendue par la ministre de l’Environnement et du Changement climatique, l’honorable Catherine McKenna, cette décision ouvre désormais la voie à la construction d’un terminal maritime qui permettra à Arianne d’expédier son concentré de phosphate à travers le monde. À la lumière de cette annonce, la Société a déterminé que la faisabilité technique et la viabilité commerciale de la propriété du Lac à Paul avaient été établies et, en conséquence, elle a reclassé les coûts capitalisés associés à la propriété du Lac à Paul provenant des actifs d’exploration et d’évaluation et des propriétés minières, aux biens miniers en cours de développement dans les immobilisations corporelles.
  • En décembre 2018, Arianne a annoncé l’extension de sa ligne de crédit garanti, avec Mercury, qui a maintenant comme échéance le 30 juin 2020. La ligne de crédit garde un intérêt à un taux annuel de 15 %, incluant tous les intérêts capitalisés jusqu’à l’échéance. La Société a également émis à Mercury 22 417 458 bons de souscription non transférables au prix d’exercice de 0,425 $ par action. Conformément aux politiques de la Bourse de croissance TSX, 17 338 739 bons de souscription non transférables émis à l’origine à Mercury ont été annulés à la suite de l’extension.
  • Arianne a également conclu un prêt non garanti pour un montant total de 1,5 million de dollars auprès de tiers prêteurs. Ce prêt porte intérêt à un taux annuel de 12 % et viendra à échéance le 19 décembre 2019. En lien avec ce prêt, Arianne a émis 2 117 646 bons de souscription non transférables aux prêteurs au prix d’exercice de 0,425 $ par action, pouvant être exercés jusqu’au 19 décembre 2019.
  • En décembre 2018, la Société a annoncé sa deuxième entente formelle pour la vente et la commercialisation de son concentré d’apatite de grande pureté. Selon les termes de l’entente, l’acheteur s’est engagé à acheter une quantité annuelle spécifique du concentré de phosphate d’Arianne et s’est également vu accorder une option d’achat pour des quantités supplémentaires, selon certaines conditions.

Faits saillants 2015-2017

Faits saillants 2017

Faits saillants 2016

Faits saillants 2015

Documents à télécharger

Présentation corporative
Publié le 3 décembre 2019